Hyestart interpelle les procédures spéciales de l'ONU sur le cas de Pinar Selek



Pinar Selek est le symbole de l'autre Turquie, d'une Turquie qui doit pouvoir continuer à penser, à créer, à s'organiser, à résister même. Pour cela, Pinar a besoin du soutien de tous, y compris des institutions de la communauté internationale en charge des droits de la personne. C'est pourquoi Hyestart, qui s'engage résolument pour la démocratie culturelle en Arménie, en Turquie, en Géorgie et en Iran, interpelle aujourd'hui les procédures spéciales des Nations Unies (notamment les rapporteurs spéciaux sur l'indépendance des juges, le droit à la liberté d'expression, la situation des défenseurs des droits de l'homme et sur la torture) sur les nombreuses violations des droits humains dont Pinar Selek a été la victime depuis près de 20 ans afin qu'elles interviennent directement auprès des autorités turques.

Depuis 1998, Pinar Selek, aujourd'hui réfugiée en France, est soumise à un procès kafkaien, mais elle résiste, même si c'est si souvent difficile. En 1998, elle est arrêtée, accusée d'être impliquée dans une explosion ayant fait 7 morts sur la base des seuls aveux d'un témoin qui s'est ensuite rétracté. Elle passe deux ans et demi en prison. Elle est torturée. De nombreux rapports d'experts démontrent que l'explosion ne peut pas être due à une bombe. En 2014, elle a été acquittée pour la 4ème fois, mais le procureur a fait appel une fois de plus. Le 25 janvier 2017, après une attente infinie, le procureur de la cour de cassation a relancé les poursuites, demandant une condamnation à perpétuité.

La procédure dure depuis 19 ans. Elle est si complexe qu'elle en donne le tournis. Lorsque l'on se penche sur la chronologie de ce procès, on comprend mieux l'ampleur de cet acharnement dans le cadre d'un système judiciaire dont l'indépendance est remise en question et qui n'hésite pas à harceler les défenseurs des droits humains comme Pinar Selek ou Ragip Zarakolu.

Ensemble, du simple citoyen aux instances internationales dont c'est le travail, à un moment où la situation est critique, engageons nous pour les droits humains et la démocratie en Turquie.

(Photo AFP).


© Hyestart 

E-mail:​​ contact@hyestart.org

Association Hyestart CH - 1200 Genève

CCP - 14-809507-5