Diaspora

Langue et diaspora : enjeux linguistiques et enjeux identitaires. Réflexions à partir du cas de l’arménien occidental et des travaux d'Anaïd Donabedian. 

Entretien vidéo entre Anaïd Donabedian (Inalco) et Alain Navarra-Navassartian (Hyestart).

 

Anaïd Dobabedian est docteure en science du langage. Professeure des universités. Responsable des études arméniennes à l’INALCO. Membre du laboratoire SEDYL.

 

Dans le cadre d’une réflexion sur la langue arménienne en diaspora, langue de contact et langue en danger sont présentées ici les conditions dans lesquelles l’arménien occidental s’est développé en tant que langue standard. La notion de langue en diaspora implique des caractéristiques sociales (langue déterritorialisée, minorée, parlée par des plurilingues) ou linguistiques (perméabilité aux emprunts et interférences, susceptible d’évoluer vers une langue mixte, langue de l’investissement identitaire, susceptible d’engendrer de l’hypercorrection, langue en danger, susceptible de dévernacularisation). 

 

Nous tenons à remercier l’équipe technique de l’INALCO pour cet enregistrement qui a été fait à Paris fin 2017 dans le cadre du programme du stand arménien du salon du livre de Genève dont le thème était en 2018: "De diaspora à diasporas: Circulations, migrations, histoire et cultures".

© Hyestart 

E-mail:​​ contact@hyestart.org

Association Hyestart CH - 1200 Genève

CCP - 14-809507-5